Skip to main content
L'IASB recrute

Chercheur postdoctoral (m/f/x) pour la modélisation atmosphérique à haute résolution

Langue

English

Français

Nederlands

Date de début
Statut
Contractuel
Date limite d’envoi des candidatures
Description de l'offre

Dans le cadre du projet TROVA (TROPOMI Validation) de PRODEX, visant à soutenir les missions satellitaires par l'évaluation des produits satellitaires des polluants atmosphériques en utilisant la modélisation atmosphérique à haute résolution, nous recherchons un scientifique postdoctoral titulaire d'un récent doctorat en sciences, pour une durée totale de deux ans, à partir du 1 mars 2022.

Statut : Contractuel
Date de début : 1 mars 2021
Date limite des candidatures : 15 janvier 2021

Division, contexte

Au sein de l'IASB, l'équipe de modélisation troposphérique se concentre sur les émissions de polluants dans l'atmosphère, la chimie et le rôle des composés chimiques impliqués dans le bilan des oxydants, et la dérivation des émissions de gaz à l'état de traces à partir de données satellitaires par modélisation inverse. Vous trouverez plus de détails sur nos activités à l'adresse suivante http://tropo.aeronomie.be.

Responsabilités

Le projet TROVA (TROPOMI Validation) de PRODEX vise à améliorer la compréhension de la composition de l'air dans les régions polluées grâce à l'utilisation de données satellitaires et de la modélisation atmosphérique. Il vise également à évaluer la qualité des produits satellitaires actuels et à développer une expertise pour soutenir les futures missions spatiales. Les espèces ciblées sont les oxydes d'azote (NOx), le formaldéhyde, le monoxyde de carbone et l'ammoniac, tous très importants pour la qualité de l'air et le climat. Pour atteindre ces objectifs, nous utiliserons le modèle atmosphérique à haute résolution WRF-Chem (Weather Research Forecast with Chemistry) pour simuler la composition de l'air à des échelles spatiales allant de 15 km à moins de 1 km. WRF-Chem est un modèle communautaire à code source ouvert. Il est largement utilisé pour étudier les problèmes de qualité de l'air et comme outil d'évaluation des données satellitaires et autres à l'échelle régionale, locale ou urbaine. Le modèle sera utilisé comme plateforme d'inter-comparaison entre les données terrestres, aériennes et satellitaires.

Le candidat retenu sera chargé de :

  • l'amélioration des caractéristiques clés du modèle, par exemple les émissions et leur variabilité
  • du développement de simulations à haute résolution utilisant le modèle WRF-Chem sur des régions d'intérêt sélectionnées
  • du développement d'outils d'analyse pour la visualisation des entrées/sorties du modèle
  • évaluation du modèle par rapport aux observations satellitaires des polluants atmosphériques, aux données recueillies par les avions et au sol
  • étude des techniques d'assimilation pour la dérivation des émissions descendantes à haute résolution
  • quantification de la valeur ajoutée des estimations descendantes pour les analyses et les prévisions de la qualité de l'air

Il/elle présentera les résultats de la recherche par le biais de publications scientifiques, de rapports de projet, de communications lors d'ateliers et de congrès internationaux.

Compétences requises
  • Doctorat en sciences
  • Une expérience dans le domaine de la science atmosphérique et de la modélisation est un atout majeur
  • Connaissance des langages de programmation (par exemple Fortran, Python, C++, Matlab)
  • Expérience dans le traitement et l'analyse de données
  • Niveau avancé en anglais oral et écrit, la connaissance du néerlandais et/ou du français serait un atout
  • Forte motivation, esprit d'initiative, curiosité scientifique et esprit d'équipe
  • Excellentes capacités de communication orale et écrite, sens de l'organisation, respect des délais
Offre et avantages
  • Contrat de 2 ans à temps plein, avec possibilité de prolongation (sur évaluation positive)
  • Possibilité d'acquérir une prime de bilinguisme (néerlandais/français)
  • Salaire conforme au règlement fédéral pour la carrière scientifique
  • Environnement de travail dynamique avec des contacts internationaux
  • Remboursement des frais de déplacement en cas d'utilisation des transports publics ou du vélo
  • Horaire flexible et possibilité de travailler occasionnellement à domicile
  • Accès aux avantages spéciaux prévus pour les employés des institutions scientifiques fédérales (p. ex. assurance hospitalisation collective, possibilité de suivre des formations, garde d'enfants gratuite en juillet/août)
  • Environnement de travail verdoyant et agréable
Procédure

Après évaluation des candidature, les candidats sélectionnés seront invités à un entretien ou à une téléconférence.

Intéressé(e)?

Envoyez votre candidature (CV et lettre de motivation) avec la référence "D23_TROPO" à : trissevgeni (point) stavrakou (arobase) aeronomie (point) be

Date limite des candidatures : 15 janvier 2021

 

En savoir plus sur l'IASB

L'Institut Royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique (IASB) est un Établissement Scientifique Fédéral belge.

Depuis sa création en 1964, les tâches principales de l'IASB sont la recherche et les services publics dans le domaine de l'aéronomie spatiale qui comprend la physique et la chimie de l'atmosphère de la Terre et des autres planètes ainsi que de l'espace extra atmosphérique.

Nos scientifiques utilisent des instruments sur Terre, dans l'air (ex. : à l'aide de ballons), dans l'espace et des modèles théoriques.