Skip to main content

La recherche et les services publics dans la physique et la chimie de l’atmosphère de la Terre et des autres planètes, ainsi que de l’espace extra atmosphérique.

Des recherches, évaluées par des pairs et menées par de nombreux groupes indépendants dans le monde entier, dont l'Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique, ont présenté des preuves solides que les activités de l'homme sont la principale cause des changements climatiques rapides observés actuellement. Le GIEC a publié cette semaine une nouvelle synthèse de ces preuves et renouvelle l’urgence de ce message. Le Dr Jean-François Müller, scientifique de l'Institut, a contribué au chapitre 6 du rapport, qui traite de l'impact sur le climat d'autres polluants atmosphériques que le dioxyde de carbone.

Le samedi 25 juin 2022, de 14 h à 17 h, douze femmes scientifiques vous parleront de leur recherche durant l’événement Soapbox Science à Bruxelles, sur la Place de la Bourse.

Le 22 juin 2022, notre institut organisera un événement de mise en réseau pour les partenaires des sciences spatiales et de l'industrie. Cet événement « Technology for Aeronomy » vise à permettre à tous les participants d'explorer les possibilités de collaborations dans le cadre de futures missions spatiales et terrestres.

Tout au long de l'été et jusqu'au 31 octobre de cette année, vous pourrez trouver des informations sur RoadMap (ROle and impAct of Dust and clouds in the Martian AtmosPhere) et d'autres recherches sur Mars qui sont en cours à l'exposition « ExoMars: Europe’s new era of Mars exploration » à Astropolis à Ostende.

Le 24 mars 1992, Dirk Frimout est devenu le premier Belge dans l'espace lors de la mission Atlas-1 de la navette spatiale. Même si la science représente un effort qui s'étend sur des millénaires d'histoire et sur tous les continents du monde - aucune idée scientifique ne naît dans l'isolement -, pour fêter le 30e anniversaire de cet événement, nous aimerions parler spécifiquement du rôle que l'Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique (IASB) a joué dans ce grand pas de l’histoire Belge. D'une part, parce que Dirk Frimout a passé les 13 premières années de sa carrière dans cet Institut ; d'autre part, parce que trois des instruments dont il avait la charge lors de cette aventure en orbite ont été principalement développés à l’IASB.

Dans le cadre du projet « A Touch of Space Weather », l'IASB organise un concours de jingle. Le concours s'adresse spécifiquement aux élèves aveugles et malvoyants de l'enseignement secondaire, mais tout élève ayant une forte proximité avec ce groupe, qui peut le motiver, est également le bienvenu. Nous espérons inciter les élèves à mettre au défi leurs talents auditifs, artistiques et musicaux, et à les appliquer à des fins scientifiques. Nous espérons que ce thème pourra les inciter à découvrir davantage le monde fascinant de la météorologie spatiale.